Les toxicomanes quittent la rue Riquet pour le square de la porte de la Villette

Le groupe local EELV de Pantin apprend ce jour avec effarement, par voie de 

presse, que le Ministre de l’Intérieur, M. Gérald Darmanin, et le Préfet de Police de Paris ont procédé ce vendredi matin à l’évacuation d’une centaine de consommateurs de crack du Jardin d’Eole et de la Place de Stalingrad à Paris, pour les conduire vers la place Auguste Baron, entre les villes de Pantin et d’Aubervilliers.


Dans le communiqué de presse du Préfet de Police de Paris, ci-après en PJ nous pouvons lire: 

“un secteur sans riverain aux abord immédiats”
Ce quartier populaire de notre territoire est loin d’être vide d’habitants, c’est même l’un des quartiers où la densité de population est très importante, l’un des plus pauvres de France de plus, la place Baron est située à proximité de deux écoles dans lesquelles sont scolarisés plus de 850 enfants.

“La Police serait inactive face à la situation (.. des riverains..) dont la solution est avant tout sociale et médicale”
C’est sans concertation avec les élu-e-s locaux des villes de Paris, de Pantin et d’Aubervilliers,  que les pouvoirs publics ont agi dans le mépris des riverains et des consommateurs de crack. 


C’est une volonté désordonnée et revancharde de basculer les problématiques sociétales, sociales et médicales vers des territoires dont les habitants sont, hélas, considérés comme des citoyens de seconde zone. Le Ministre de l’Intérieur et le Préfet de Police de Paris viennent d’en faire la démonstration.

Que  croire des annonces du Premier Ministre lors de son passage à Bobigny le 21 septembre dernier, lorsqu’il affirme “qu’aucun gouvernement n’a jamais autant agi pour la Seine-Saint-Denis” ?


Le groupe local EELV de PANTIN et d’AUBERVILLIERS, dans une indignation la plus totale, s’oppose fortement à cette installation dans ces conditions, et se joint à la demande du Maire de Pantin, d’une réaction urgente de la part du Premier Ministre.

Nous ré-affirmons que la seule réponse viable à cette situation, est une approche concertée et partagée, basée sur une prise en charge médicale et sociale des consommateurs de cracks. 
Voir https://www.mieuxagircontrelecrack.fr/
Groupe local d’EELV PANTIN ,
Groupe local d’EELV AUBERVILLIERS,
Groupe local d’EELV PARIS 19,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :