Du souffle à Pantin :  on Respire ! 

La tribune de groupe Ecologistes et Solidaires à paraître dans le canal de Juin

Dans les coulisses des réunions de travail du groupe Écologistes et Solidaires, nous nous répétons, comme un mantra pour les uns, comme un hashtag pour les autres : #OnFaitCommeOnADit!  Et ce n’est pas rien, car ce que l’on s’est dit il y a un peu plus d’un an c’est que nous voulions co-construire une ville plus forte face aux chocs déjà présents et à venir du dérèglement climatique, une ville plus respirable pour tous et toutes, jeunes et moins jeunes, une ville plus belle qui fait place à la nature, accessible et protectrice mais aussi à la créativité et à l’apaisement.

Comme nous nous y étions engagés pour améliorer la qualité de l’air, nous réduisons progressivement la place de la voiture et augmentons les espaces verts dès que c’est possible. C’est ainsi que Pantin a entamé sa transformation en faisant plus de place aux vélos, en redessinant l’espace public afin d’offrir des lieux de promenade, de détente et de jeux. Les travaux de piétonisation du quai de l’Ourcq entre l’avenue du général Leclerc et l’école de la Marine ont démarré pour faire plus de place aux piétons et à la nature en ville. 

Soucieux des questions essentielles, du mieux vivre mais aussi de la santé environnementale, des sas de tranquillité, de sécurité où l’on respire mieux sont envisagés. Ainsi, nous expérimentons, depuis le 10 mai et jusqu’au 7 juillet, différents scenarii de piétonisation des abords des écoles, afin de protéger nos enfants plus vulnérables. Au terme de ces deux mois, membres de la communauté scolaire et riverains seront consultés afin de recueillir les avis et de décider comment pérenniser et étendre ces dispositifs. 

Enfin, nous soutenons les belles initiatives collaboratives visant à améliorer le cadre de vie. Une fois n’est pas coutume, focus sur l’îlot 27, nouveau musée à ciel ouvert où une formidable dynamique s’est engagée entre la maison des projets, les syndicats de copropriétés, des bailleurs sociaux comme Pantin Habitat, de la communauté éducative avec l’école Eugénie Cotton, le centre de loisirs Gavroche afin de permettre à des artistes, avec l’aide des enfants et jeunes, de repeindre la vi(e)lle en couleurs. Mais, ne nous croyez pas, allez voir vous-mêmes ! 

Mirjam Rudin, Mélina Pelé, Pierric Amella. 

Groupe des élu-e-s Ecologistes et Solidaires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :