Bruno CARRERE

Gauche Républicaine & Socialiste, conseiller municipal sortant au sein du groupe Pantin à gauche – L’Humain d’abord

Bruno, tu étais conseiller municipal d’opposition. Qu’est-ce qui t’a conduit à rejoindre la liste conduite par Bertrand Kern ?
Elu sur la liste du Front de Gauche en 2014, militant à la Gauche Républicaine et Socialiste, engagé dans le mouvement associatif, j’ai toujours vécu à Pantin. Je n’ai pas partagé pas toutes les orientations et décisions de la majorité de Bertrand Kern durant ce mandat. Une nouvelle période s’ouvre et, comme mes amis écologistes, je pense qu’il est urgent d’agir pour répondre aux défis climatiques, démocratiques et sociaux en portant les valeurs de gauche qui me sont chères.

Quels sont les défis sur lesquels tu souhaiterais des changements ?
Comme les écologistes, je pense que nous devons changer de braquet dans la transition écologique. Elle ne sera possible que si un maximum de citoyens est impliqué dans la construction et dans le choix des politiques publiques. Nous devons aller plus loin dans la mobilisation des citoyens dans la construction de la ville à travers des formes de participation citoyenne renouvelées et démultipliées.

Et sur le plan social ?
Je pense qu’on ne peut changer de climat sans changer de système et que lutter contre la fin du monde et pour les fins de mois relève du même combat. Nous devons rendre notre ville encore plus solidaire envers ceux qui en ont besoin, réduire toutes les fractures entre les quartiers, entre les habitants, en permettant à chacun d’y avoir sa place et d’y garder sa dignité. Ce sont des sujets sur lesquels nous nous sommes retrouvés avec les écologistes pour élaborer des propositions que nous souhaitons porter dans la future municipalité.

%d blogueurs aiment cette page :